Les Barbes : Une façon pour les hommes d’exprimer leur charme

Les barbes font partie intégrante des hommes. Certains pensent qu’il est bien de se laisser les barbes, d’autres non. Tout dépend des goûts de chacun. Il peut aussi arriver que certains hommes veuillent se faire pousser les barbes, mais n’en aient pas les capacités, du point de vue génétique. Comment alors se faire pousser les barbes ?

Pourquoi se faire pousser la barbe ?

Si vous voulez avoir plus d’information pour avoir plus de barbes, vous pouvez découvrir plus de conseils ici.
La nécessité de se faire pousser la barbe dépend en grande partie de la génétique. La croissance de la barbe est déterminée génétiquement et personne ne peut faire grand-chose à part accepter ce qu'on lui a donné.

Vous vous devez de la faire pousser au moins une fois au cours de votre vie, même si ce n'est qu'a un titre expérimental. Vous pouvez être si satisfait des résultats, même de manière inattendue, que vous décidez de garder la barbe en permanence. Alors, foncez! Si vous l'aimez, gardez-le.

Comment se faire pousser une barbe ?

Fixez-vous un objectif pour la durée de votre barbe.
Réduisez les démangeaisons en utilisant l'huile à barbe ou le baume utilitaire dès que vous commencez à grandir.
Votre barbe a besoin d'au moins 30 jours, sinon plus, pour se remplir, alors n'abandonnez pas trop vite.

Dormez suffisamment pour améliorer la croissance de votre barbe.
Après 30 jours, coupez votre décolleté juste au-dessus de votre pomme d'Adam.
Utilisez une brosse 100% poils de sanglier pour exfolier la peau sous votre barbe.
Utilisez des ciseaux pour couper les poils de barbe qui poussent plus longtemps que les autres.

En combien de temps peut-on se faire pousser les barbes ?

En moyenne, les poils de barbe poussent d'un demi-pouce par mois. Il faut environ deux à quatre mois pour avoir une barbe pleine. Des études montrent que la barbe moyenne atteindra 3 pieds de long si elle n'est pas taillée. En général, une barbe ne poussera jamais plus longtemps qu'à six ans de pleine croissance.
En somme, avoir une barbe ne dépend pas forcément de vos conditions génétiques, si vous le voulez, vous le pouvez.