Manger des insectes : qu’en pensez-vous ?

On l’a déjà remarqué dans un film ou dans une scène de vidéo, des humains qui savourent des insectes. Avant d’être certain qu’il ne s’agit pas juste de mises en scène, il faudra se poser quelques questions sur l’entomophagie. Cet article vous donne plus de détails sur la consommation des insectes.

Y aurait-il des avantages à consommer des insectes ?

Les insectes sont des potentielles sources de protéines. En consommer directement ou par l’intermédiaire des aliments reconstitués serait d’un grand avantage pour les humains. Ce serait par ailleurs un excellent moyen pour lutter contre la famine dans les contrées où les habitants manquent de nourriture. De même, les insectes sont moins graisseux que la viande et leur consommation serait d’un grand atout pour sauvegarder la biodiversité. Trouvez plus d’explication sur ce site.

Quelques initiatives pour encourager l’option des insectes dans les assiettes

Près de 2 millions, des habitants de la Terre consomment les insectes. Aujourd’hui, pour étendre le mouvement, de nombreuses initiatives sont prises. Par l’exemple, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) recommande et encourage l’élevage des insectes à grande échelle. De même, une startup franco-thaïlandaise, Crickeat, a démarré depuis quelque temps déjà la commercialisation de repas à base d’insectes. Pour finir, il y a également Dutsadi Bupphakariphon qui souhaite instaurer les insectes dans les habitudes de consommation en Occident. Et ceci, sans vouloir substituer la consommation de viandes.

Qu’en disent les textes de loi ?

La loi est plutôt stricte sur l’interdiction de l’entomophagie. La consommation des insectes n'est pas sanctionnée, ils sont considérés comme des nouveaux aliments dans la région de l'Union Européenne. Cette décision est prise dans le règlement no 2015/2283.  Leur mise sur le marché doit être donc soumise à l’autorisation européenne au préalable. Cependant, certains pays comme le Royaume-Uni et la Belgique restent plus souples que la France.