Que faut-il savoir sur la prison et les droits du prisonnier ?

Les rues courent des délinquants de tout ordre qui minent la sécurité des citoyens. Pour instaurer alors une sécurité et une paix sociale et durable, les prisons sont créées pour débarrasser la société de ses divorcés sociaux. Mais la prison ne supprime pas tous les droits à un individu, la loi est clément envers eux et leur donnent des droits qu'ils bénéficient pleinement en prison. Il s'agit ici de connaître les droits dont bénéficient les prisonniers.

La prison : le lieu de repentance

Existant depuis la nuit des temps la prison est un lieu de détention des bandits de grands chemins, des assassins et de tous ceux qui piétinent la loi. L'objectif ici est de vous donner plus d'plus d'informations sur le sujet. En effet, comme connu par tout le monde la célèbre citation < nul n'est au-dessus de la loi >, la loi condamne quiconque ose se mettre au travers de son chemin en les envoyant dans les détentions pénitentiaire correspondant à la gravité du crime commis. Ceux qui sont incarcérés ne sont pas incarcérés pour la forme, mais pour purger leurs peines d'incarcération tout en réfléchissant sur leurs crimes, et songer à une repentance. Pour d'autres, les condamnés à perpétuité, le centre de détention devient leurs maisons carcérales parce qu'ils sont considérés comme des psychopathes qui ne peuvent s'en passer du mal. Mais tous ceux qui sont dans une prison ne sont pas supposés bénéficier des droits. Cependant, le droit de l'homme impose le respect des droits de l'homme dans les maisons carcérales et stipule que ça rentre dans le compte de leur réinsertion dans la société.

Les droits dont bénéficient les prisonniers

Tout en étant en prison les prisonniers bénéficie de quelque droit. D'abord, les incarcérés en France bénéficier de quelques droits de famille. En effet, ils peuvent toujours se marier et le lieu du mariage dépend de la nature de la condamnation. Ils peuvent aussi reconnaître la paternité des enfants et cela est rendu possible grâce à une demande adressée à la cour d'appel de la région. Ils peuvent aussi bénéficier d'une journée de sortie quand il s'agit du décès ou de maladie d'un proche. Pour les femmes incarcérées qui accouchent en prison la loi leur donnent le choix entre garder son enfant et le confier. Ensuite, ils bénéficient des droits de la société à savoir le droit à l'information et à la santé.